Lexique

ADO : Diminutif de Anti Diabétique Oral (médicaments/comprimés) pour traiter le diabète

Capteur : Dispositif qui permet de mesurer le taux de glucose dans le liquide interstitiel

Glycémie Capillaire : Glycémie que l’on mesure au bout du doigt = glycémie en temps réel

Capillaires : Petits vaisseaux sanguins qui interagissent de près avec les tissus

Convention : Accord entre l’hôpital et la mutuelle permettant une prise en charge optimale

Corps cétonique : Déchet toxique qui s’accumule dans le sang lorsque vous êtes en manque d’insuline

Diabète Gestationnel : Intolérance au glucides, entraînant une hyperglycémie. Celle-ci est liée aux hormones de la grossesse. Il disparaît généralement après l’accouchement.

DMG : Dossier Médical Global à réaliser auprès du médecin traitant

Glycémie : Taux de glucose dans le sang

Hyperglycémie : Glycémie supérieure à 180 mg/dl

Hypoglycémie : Glycémie inférieure à 70 mg/dl

IF : Insulinothérapie Fonctionnelle: méthode de comptage des glucides, de correction et d’adaptation des doses.

Insuline : Hormone sécrétée par le pancréas qui sert à diminuer le taux de glucose dans le sang et permet son utilisation par les cellules pour avoir de l’énergie.

Lancette : Petit piquot qui se trouve dans le piqueur

Lecteur : Appareil permettant de mesurer la glycémie, aussi appelé glucomètre

Lipodystrophie : induration occasionnée par des injections d’insuline répétées au même endroit ou après avoir utilisé plusieurs fois la même aiguille

Pompe à insuline : Appareil permettant la délivrance d’insuline en continu à un débit variable et programmable pour une personne insulino-dépendante

Ratio : Quantité d’insuline nécessaire pour neutraliser X grammes de glucides

Sensibilité : Quantité d’insuline nécessaire pour diminuer la glycémie de X mg/dl

Tigette : Bandelette réactive que l’on insère dans le lecteur qui aspire la goutte de sang et qui donne une valeur de glycémie

Trajet de soins : Se base sur une collaboration entre le patient , le médecin généraliste et le diabétologue. Le matériel doit alors être prescrit par ordonnance par le médecin traitant et pris en pharmacie. Une visite chez le diabétologue est obligatoire à raison d’une fois par an.