Convention oxygénothérapie

Certains patients présentant un problème pulmonaire ont besoin, temporairement ou de manière chronique, d'un apport supplémentaire d'oxygène.

En cas de besoin aigu et transitoire, le médecin traitant peut prescrire pour une période de maximum 3 mois/an (1x3 mois ou 2x1 ou 3x1), un traitement par bonbonnes ou oxyconcentrateur fixe fournis via une pharmacie.

En cas de besoin chronique (nocturne, permanent, ambulatoire), une autorisation de traitement perannuel peut-être demandée à la mutuelle par un service de pneumologie hospitalier conventionné, comme celui de la Citadelle, auquel le patient est adressé par son médecin traitant.

Après un bilan (mesure de l'oxygène dans le sang au repos, parfois la nuit ou lors d'un test de marche), une demande peut être faite par une modalité d'oxygénothérapie au domicile (par oxyconcentrateur fixe) et/ou ambulatoire en ajoutant, soit un compresseur pouvant remplir de petites bonbonnes portables, soit un oxyconcentrateur portable.

Ce traitement est alors pris en charge intégralement sur le plan financier par la mutuelle. L'autorisation est accordée au départ pour une première période de 3 mois, puis est renouvelable par la suite annuellement.

N.B. : Le détail de cette convention se trouve sur le site de l'INAMI.