8 mars, Journée des droits des femmes

07/03/2024

8 mars, Journée des droits des femmes :

En quoi la médiation interculturelle a-t-elle un impact positif sur le droit des femmes étrangères ?


L’Hôpital de la Citadelle accueille de nombreux patients de culture étrangère qui connaissent peu ou pas du tout le français. Par ailleurs les professionnels de la santé manquent parfois d'informations concernant la culture de ces patients. Ces conditions risquent d'altérer la qualité des soins. C'est pourquoi, depuis 1998, l'hôpital a mis en place un service de médiation interculturelle.

Les médiatrices facilitent la communication interculturelle avec les différents services de l'hôpital, par la traduction et par l'information. Ils jouent également un rôle interculturel pour défendre les intérêts du patient et de son traitement.

En cette Journée des droits des femmes, il nous paraît important de rappeler l’implication du service dans ce combat.

En effet, la médiation interculturelle favorise une meilleure compréhension des différentes cultures et de leurs valeurs. En comprenant les normes culturelles qui peuvent influencer les droits des femmes dans différentes communautés, les médiateurs peuvent mieux identifier les défis spécifiques auxquels sont confrontées les femmes dans ces contextes.

En travaillant à travers les différences culturelles, les médiateurs aident ainsi à remettre en question et briser les stéréotypes et les préjugés qui peuvent entraver les droits des femmes. Cela permet de créer un espace où les idées préconçues peuvent être discutées et remises en question, favorisant ainsi l'égalité des sexes.

De facto, le service de médiation culturelle crée un dialogue ouvert et constructif entre les différentes parties. Cela peut aider à surmonter les barrières linguistiques, culturelles et sociales qui peuvent exister entre les femmes et l’hôpital, facilitant ainsi l'accès des femmes aux soins de santé et donc à leurs droits.

Permettre l’encouragement de l’autonomisation des femmes fait aussi partie des objectifs poursuivis. En permettant aux femmes de participer activement à la résolution des conflits et à la prise de décision, la médiation interculturelle favorise leur autonomisation. En reconnaissant et en valorisant les perspectives et les expériences des femmes, elle renforce leur position dans la société et contribue à leur émancipation.

En résumé, la médiation interculturelle peut jouer un rôle crucial dans la promotion des droits des femmes en favorisant la compréhension mutuelle, en brisant les stéréotypes, en facilitant le dialogue et la communication, en promouvant le respect des droits humains et en encourageant l'autonomisation des femmes.